„Flâner est une science, c'est la gastronomie de l'œil.Se promener, c'est végéter; flâner, c'est vivre... Flâner, c'est jouir, c'est recueillir des traits d'esprit, c'est admirer de sublimes tableaux de malheur, d'amour, de joie, des portraits gracieux ou grotesques; c'est plonger ses regards au fond de mille existences: jeune, c'est tout désirer, tout posséder; vieillard, c'est vivre de la vie des jeunes gens, c'est épouser leurs passions.“

Publicité

Citations similaires

Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort photo
Publicité
Luc Ferry photo
 Cali photo
Thomas Bernhard photo
Publicité
Orson Welles photo

„Parmi la jeune génération, Kubrick me paraît un géant.“

—  Orson Welles réalisateur, acteur, producteur et scénariste américain 1915 - 1985

Abel Bonnard photo
Sarah Vowell photo

„joie de vivre.“

—  Sarah Vowell auteure, journaliste, essayiste et actrice américaine 1969
The Wordy Shipmates

Joseph Kessel photo
Publicité
Simone de Beauvoir photo

„Depuis la naissance de l'amour courtois, c'est un lieu commun que le mariage tue l'amour. Trop méprisée ou trop respectée, trop quotidienne, l'épouse n'est plus un objet érotique. Les rites du mariage sont primitivement destinés à défendre l'homme contre la femme; elle devient sa propriété : mais tout ce que nous possédons en retour nous possède; le mariage est pour l'homme aussi une servitude; c'est alors qu'il est pris au piège tendu par la nature : pour avoir désiré une fraîche jeune fille, le mâle doit pendant toute sa vie nourrir une épaisse matrone, une vieillarde desséchée; le délicat joyau destiné à embellir son existence devient un odieux fardeau : Xanthippe est un des types féminins dont les hommes ont toujours parlé avec le plus d'horreur. Mais lors même que la femme est jeune il y a dans le mariage une mystification puisque prétendant socialiser l'érotisme, il n'a réussi qu'à le tuer. C'est que l'érotisme implique une revendication de l'instant contre le temps, de l'individu contre la collectivité; il affirme la séparation contre la communication; il est rebelle à toute réglementation; il contient un principe hostile à la société. Jamais les mœurs ne sont pliées à la rigueur des institutions et des lois : c'est contre elles que l'amour s'est de tout temps affirmé. Sous sa figure sensuelle, il s'adresse en Grèce et à Rome à des jeunes gens ou à des courtisanes; charnel et platonique à la fois, l'amour courtois est toujours destiné à l'épouse d'un autre.“

—  Simone de Beauvoir philosophe, romancière, épistolière, mémorialiste et essayiste française 1908 - 1986

Zinedine Zidane photo
Raymond Radiguet photo
Prochain