George Sand citations

George Sand photo
67   0

George Sand

Date de naissance: 1. juillet 1804
Date de décès: 8. juin 1876
Autres noms:George Sandová

Publicité

George Sand est le pseudonyme d'Amantine Aurore Lucile Dupin, baronne Dudevant, romancière, auteur dramatique, critique littéraire française, journaliste, née à Paris le 1er juillet 1804 et morte au château de Nohant-Vic le 8 juin 1876.

Elle compte parmi les écrivains prolifiques avec plus de soixante-dix romans à son actif, cinquante volumes d'œuvres diverses dont des nouvelles, des contes, des pièces de théâtre et des textes politiques.

À l'image de son arrière-grand-mère par alliance qu'elle admire, Madame Dupin , George Sand prend la défense des femmes, prône la passion, fustige le mariage et lutte contre les préjugés d'une société conservatrice.

George Sand a fait scandale par sa vie amoureuse agitée, par sa tenue vestimentaire masculine, dont elle a lancé la mode, par son pseudonyme masculin, qu'elle adopte dès 1829, et dont elle lance aussi la mode : après elle, Marie d'Agoult signe ses écrits Daniel Stern , Delphine de Girardin prend le pseudonyme de Charles de Launay en 1843.

Malgré de nombreux détracteurs comme Charles Baudelaire ou Jules Barbey d'Aurevilly, George Sand contribue activement à la vie intellectuelle de son époque, accueillant au domaine de Nohant ou à Palaiseau des personnalités aussi différentes que Franz Liszt, Frédéric Chopin, Marie d'Agoult, Honoré de Balzac, Gustave Flaubert, Eugène Delacroix, conseillant les uns, encourageant les autres. Elle a entretenu une grande amitié avec Victor Hugo par correspondance mais ces deux grandes personnalités ne se sont jamais rencontrées.

Elle s'est aussi illustrée par un engagement politique actif à partir de 1848, inspirant Alexandre Ledru-Rollin, participant au lancement de trois journaux : La Cause du peuple, Le Bulletin de la République, l'Éclaireur, plaidant auprès de Napoléon III la cause de condamnés, notamment celle de Victor Hugo dont elle admirait l'œuvre et dont elle a tenté d'obtenir la grâce après avoir éclipsé Notre Dame de Paris avec Indiana, son premier roman.

Son œuvre est très abondante et la campagne du Berry lui sert souvent de cadre. Ses premiers romans, comme Indiana , bousculent les conventions sociales et magnifient la révolte des femmes en exposant les sentiments de ses contemporaines, chose exceptionnelle à l'époque et qui divisa aussi bien l'opinion publique que l'élite littéraire. Puis George Sand ouvre ses romans à la question sociale en défendant les ouvriers et les pauvres et en imaginant une société sans classes et sans conflit .

Elle se tourne ensuite vers le milieu paysan et écrit des romans champêtres idéalisés comme La Mare au diable , François le Champi , La Petite Fadette , Les Maîtres sonneurs .

George Sand a abordé d'autres genres comme l'autobiographie et le roman historique avec Consuelo où elle brosse, à travers la figure d'une cantatrice italienne, le paysage artistique européen du XVIIIe siècle, ou encore Les Beaux Messieurs de Bois-Doré qui multiplie les péripéties amoureuses et aventureuses dans le contexte des oppositions religieuses sous le règne de Louis XIII. Vers la fin de sa vie, elle écrit une abondante œuvre théâtrale, restée largement inédite de son vivant.

Auteurs similaires

 Colette photo
Colette49
romancière française
Michel Henry photo
Michel Henry28
philosophe français
Virginie Despentes photo
Virginie Despentes23
écrivaine française
Marcel Pagnol photo
Marcel Pagnol25
écrivain, dramaturge, cinéaste et producteur français
Stuart Merrill photo
Stuart Merrill2
poète américain francophone
Michel Serres photo
Michel Serres7
philosophe, historien des sciences et homme de lettres fran…
Chinua Achebe photo
Chinua Achebe2
Écrivain nigérian
Agnès Varda photo
Agnès Varda1
photographe, plasticienne, réalisatrice et scénariste franç…
Emil Cioran photo
Emil Cioran68
philosophe et écrivain roumain, d'expression roumaine initi…
Jules Verne photo
Jules Verne55
romancier français

Citations George Sand

Publicité

„Apprendre à voir, voilà tout le secret des études naturelles.“

—  George Sand
http://books.google.com/books?id=btRg0Qw2X9MC&q=%22Apprendre+%C3%A0+voir+voil%C3%A0+tout+le+secret+des+%C3%A9tudes+naturelles%22&pg=PA51#v=onepage

„Elle lui fit traverser la cour, apaisa les chiens, ouvrit les portes sans bruit, et, le prenant par la main, elle le guida en silence dans les corridors sombres. Enfin elle l'entraîna dans une chambre circulaire élégante et simple, où des orangers en fleurs répandaient leurs suaves émanations. Des bougies diaphanes brûlaient dans les candelabres. Noun avait effeuillé des roses du Bengale sur le parquet, le divan était semé de violettes, une douce chaleur pénétrait tous les pores, et les cristaux étincelaient sur la table parmi les fruits qui présentaient coquettement leurs flancs vermeils parmi la mousse verte des corbeilles. Ébloui par la transition brusque de l'obscurité à une vive lumière, Raymon resta quelques instants étourdi; mais il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre où il était. Le goût exquis et la simplicité chaste qui présidaient à l'ameublement, ces livres d'amour et de voyages épars sur les planches d'acajou, ce métier chargé d'un travail si joli et si frais, œuvre de patience et de mélancolie, cette harpe dont les cordes semblaient encore vibrer des chants d'attente et de tristesse, ces gravures qui représentaient les pastorales amours de Paul et de Virginie, les cimes de l'Ile-Bourbon et les rivages bleus de Saint-Paul, mais surtout ce petit lit à demi caché sous les rideaux de mousseline, ce lit blanc et pudique comme celui d'une vierge, orné au chevet, en guise de rameau béni, d'une palme enlevée peut-être le jour du départ à quelque arbre de la patrie : tout révélait madame Delmare, et Raymon fut saisi d'un étrange frisson en songeant que cette femme enveloppée d'un manteau, qui l'avait conduit jusque-là, était peut-être Indiana elle-même. Cette extravagante idée sembla se confirmer, lorsqu'il vit apparaître dans la glace en face de lui une forme blanche et parée, le fantôme d'une femme qui entre au bal et qui jette son manteau pour se montrer radieuse et demi-nue aux lumières étincelantes. Mais ce ne fut que l'erreur d'un instant. Indiana eût été plus cachée..... Son sein modeste ne se fût trahi que sous la triple gaze de son corsage; elle eût peut-être orné ses cheveux de camélias naturels, mais ce n'est pas dans ce désordre excitant qu'ils se fussent joués sur sa tête; elle eût pu emprisonner ses pieds dans des souliers de satin, mais sa chaste robe n'eût pas ainsi trahi les mystères de sa jambe mignonne.“

—  George Sand

Help us translate English quotes

Discover interesting quotes and translate them.

Start translating
Anniversaires aujourd'hui
Michael Crichton photo
Michael Crichton3
1942 - 2008
André Lorulot photo
André Lorulot2
anarchiste français 1885 - 1963
Lawrence W. Levine photo
Lawrence W. Levine
historien américain 1933 - 2006
Zane Grey photo
Zane Grey
écrivain américain 1872 - 1939
Un autre 56 ans aujourd'hui
Auteurs similaires
 Colette photo
Colette49
romancière française
Michel Henry photo
Michel Henry28
philosophe français
Virginie Despentes photo
Virginie Despentes23
écrivaine française
Marcel Pagnol photo
Marcel Pagnol25
écrivain, dramaturge, cinéaste et producteur français
Stuart Merrill photo
Stuart Merrill2
poète américain francophone