Nikita Khrouchtchev citations

Nikita Khrouchtchev photo
1   0

Nikita Khrouchtchev

Date de naissance: 3. avril 1894
Date de décès: 11. septembre 1971
Autres noms:Никита Сергеевич Хрущев

Publicité

Nikita Sergueïevitch Khrouchtchev , né le 15 avril 1894 à Kalinovka, Empire russe et mort le 11 septembre 1971 à Moscou, est un homme politique soviétique qui dirigea l'URSS durant une partie de la guerre froide. Il fut premier secrétaire du Parti communiste de l'Union soviétique de 1953 à 1964 et président du conseil des ministres de 1958 à 1964. Khrouchtchev joua un rôle important dans le processus de déstalinisation, dans le développement du programme spatial soviétique et dans la mise en place de réformes relativement libérales en politique intérieure. Les autres dirigeants du parti s'arrangèrent pour l'écarter du pouvoir en 1964 et il fut remplacé par Léonid Brejnev au poste de premier secrétaire et par Alexis Kossyguine à celui de président du conseil des ministres.

Fils de paysans du gouvernement de Koursk, il fut forgeron dans sa jeunesse avant de devenir commissaire politique durant la guerre civile russe et de gravir les échelons de la hiérarchie soviétique avec l'aide de Lazare Kaganovitch. Il défendit les Grandes Purges de Joseph Staline et approuva des milliers d'arrestations. En 1939, Staline le nomma à la tête du parti communiste en Ukraine et il poursuivit les purges dans la région. Durant la Seconde Guerre mondiale, Khrouchtchev redevint commissaire et joua le rôle d'intermédiaire entre Staline et ses généraux. Il participa à la bataille de Stalingrad et après la guerre, Khrouchtchev retourna en Ukraine avant d'être rappelé à Moscou, où il devint l'un des plus proches conseillers de Staline.

Khrouchtchev émergea comme le vainqueur de la lutte de pouvoir provoquée par la mort de Staline en 1953. Le 25 février 1956, lors du XXe congrès du Parti, il prononça le « discours secret » dénonçant les politiques répressives de Staline et enclenchant un assouplissement de l'appareil coercitif en Union soviétique. Sa politique intérieure, destinée à améliorer la vie du peuple, fut souvent inefficace en particulier dans le domaine agricole. Espérant faire reposer la défense nationale sur les missiles balistiques, Khrouchtchev ordonna d'importantes coupes dans le budget consacré aux forces conventionnelles. Malgré ces réductions, ce fut sous le pouvoir de Khrouchtchev qu'eurent lieu les années les plus tendues de la guerre froide et les tensions culminèrent lors de la crise des missiles de Cuba en 1962.

Profitant des erreurs politiques de Khrouchtchev, ses rivaux gagnèrent en influence et le renversèrent en octobre 1964. Il ne connut pas le destin tragique de certains anciens perdants des luttes de pouvoir soviétiques mais il fut mis à la retraite avec un appartement à Moscou et une datcha à la campagne. Ses mémoires furent exfiltrés à l'Ouest et en partie publiés en 1970. Khrouchtchev mourut en 1971 d'une crise cardiaque. Ses réformes influencèrent celles de Mikhail Gorbatchev et il est aujourd'hui mieux considéré que la plupart des dirigeants de l'ère soviétique.

Auteurs similaires

Joseph Staline photo
Joseph Staline2
Secrétaire général du Comité central du Parti communiste de…
Adolf Hitler photo
Adolf Hitler53
homme d'État allemand né en Autriche
Thomas Sankara photo
Thomas Sankara3
président du Burkina-Faso
Abd el-Kader photo
Abd el-Kader3
homme politique et un chef militaire algérien
André Gide photo
André Gide68
homme de lettres et romancier français
Winston Churchill photo
Winston Churchill19
homme d'État britannique
 Plaute photo
Plaute23
poète comique, acteur, chef de troupe théâtrale et auteur d…

Citations Nikita Khrouchtchev

Publicité

„I am very glad to hear this, since I come from the Ukraine. From now on I can sleep peacefully. I will immediately telegraph my daughter in Kiev.“

—  Nikita Khrushchev
Khrushchev's reply when the Swedish prime minister Erlander assured him that Sweden had no intention of repeating the 1709 Battle of Poltava in eastern Ukraine between Russia and Sweden. From a Swedish-Soviet summit which began on March 30, 1956, in Moscow, as quoted in Raoul Wallenberg (1985) by Eric Sjöquist, p. 125

„Politicians are the same all over. They promise to build a bridge even where there is no river.“

—  Nikita Khrushchev
Comment on the construction of a bridge in Belgrade (22 August 1963), quoted in Chicago Tribune (22 August 1963) "Khrushchev Needles Peking"

„I happened to read recently a remark by the American nuclear physicist W. Davidson, who noted that the explosion of one hydrogen bomb releases a greater amount of energy than all the explosions set off by all countries in all wars known in the entire history of mankind. And he, apparently, is right.“

—  Nikita Khrushchev
Address to the United Nations, New York City (September 18, 1959), as reported by The New York Times (September 19, 1959), p. 8. The physicist quoted was eventually found to be William Davidon, associate physicist at Argonne National Laboratory, Lemont, Illinois.

„Comrades! We must abolish the cult of the individual decisively, once and for all.“

—  Nikita Khrushchev
"The Cult of the Individual and Its Consequences" (24 February 1956), quoted in Lend Me Your Ears (2004) by William Safire

„Berlin is the testicle of the West. When I want the West to scream, I squeeze on Berlin.“

—  Nikita Khrushchev
Nikita Khrushchev, First Secretary of the Communist Party of the Soviet Union, Aug. 24, 1963, speech in Yugoslavia<!-- published where? -->

Publicité

„Whether you like it or not, history is on our side. We will dig you in. (.)“

—  Nikita Khrushchev
Remark to western ambassadors during a diplomatic reception in Moscow (18 November 1956) as quoted in Memoirs of Nikita Khrushchev: Statesman, 1953-1964, Penn State Press, 2007, (2007) by Nikita Sergeevich Khrushchev, p. 893

„Mr. President, call the toady of American imperialism to order.“

—  Nikita Khrushchev
Remark in the United Nations General Assembly (12 October 1960), denouncing a speech by Philippines delegate Lorenzo Sumulong

Publicité

„If Adenauer were here with us in the sauna, we could see for ourselves that Germany is and will remain divided but also that Germany never will rise again.“

—  Nikita Khrushchev
Said during a late night visit to a sauna with Finland's president Kekkonen in June 1957. Translated from Våldets århundrade (2001) by Max Jakobson, p. 220

„My arms are up to the elbows in blood. That is the most terrible thing that lies in my soul.“

—  Nikita Khrushchev
Told to Soviet playwright Nikolay Shatrov, as quoted in William Taubman, Khrushchev: The Man and His Era (New York: W.W. Norton, 2002)

„Are you real men or some goddamned faggots?“

—  Nikita Khrushchev
Said to avant-garde artists (Ely Bielutin and Ernst Neizvestny) during a visit to their exhibition (1 December 1962)

Help us translate English quotes

Discover interesting quotes and translate them.

Translate quotes
Prochain
Anniversaires aujourd'hui
Frantz Fanon photo
Frantz Fanon32
psychiatre et essayiste français martiniquais 1925 - 1961
Alexandre le Grand photo
Alexandre le Grand4
roi de Macédoine -356 - -323 avant J.-C.
Edward T. Hall4
anthropologue 1914 - 2009
Carol Grace
actrice américaine 1924 - 2003
Un autre 67 ans aujourd'hui
Auteurs similaires
Joseph Staline photo
Joseph Staline2
Secrétaire général du Comité central du Parti communiste de…
Adolf Hitler photo
Adolf Hitler53
homme d'État allemand né en Autriche
Thomas Sankara photo
Thomas Sankara3
président du Burkina-Faso