Simone Weil citations

Simone Weil foto

61   0

Simone Weil

Date de naissance: 3. février 1909
Date de décès: 24. août 1943
Autres noms: Simone Weilová

Simone Adolphine Weil est une philosophe, humaniste, écrivain et militante politique française, sœur cadette du mathématicien André Weil, née à Paris le 3 février 1909 et morte à Ashford le 24 août 1943. Bien qu'elle n'ait jamais adhéré explicitement par le baptême au catholicisme malgré une profonde vie spirituelle, elle est reconnue et se considérait comme une mystique chrétienne. Elle est également une brillante helléniste, commentatrice de Platon et des grands textes littéraires, philosophiques et religieux grecs, mais aussi des écritures sacrées hindoues. Ses écrits, où la raison se mêle aux intuitions religieuses et aux éléments scientifiques et politiques, malgré leur caractère apparemment disparate, forment un tout d'une exceptionnelle unité et parfaitement cohérent,. Le fil directeur de cette pensée, que caractérise un constant approfondissement, sans changement de direction ni reniement, est à chercher dans son amour impérieux de la vérité, philosophiquement reconnue comme une et universelle, et qu'elle a définie comme le besoin de l'âme humaine le plus sacré.


„La beauté séduit la chair pour obtenir la permission de passer jusqu'à l'âme.“ La pesanteur et la grâce

„Nous ne possédons rien au monde - car le hasard peut tout nous ôter - sinon le pouvoir de dire "je“


„l’amour n’est pas consolation, il est lumière.“ Gravity and Grace

„Chaque être crie en silence pour être lu autrement.“ La pesanteur et la grâce

„Tant que l'homme tolère d'avoir l'âme emplie de ses propres pensées, de ses pensées personnelles, il est entièrement soumis jusqu'au plus intime de ses pensées à la contrainte des besoins et au jeu mécanique de la force. S'il croit qu'il en est autrement, il est dans l'erreur. Mais tout change quand, par la vertu d'une véritable attention, il vide son âme pour y laisser pénétrer les pensées de la sagesse éternelle.“ L'enracinement

„Travail : sentir tout en soi-même l'existence du monde.“ The Notebooks of Simone Weil

„L'histoire est un tissu de bassesses et de cruautés où quelques gouttes de pureté brillent de loin en loin.“ L'enracinement

„Le beau est le nécessaire, qui, tout en demeurant conforme à sa loi propre et à elle seule, obéit au bien.“


„Un homme qui serait seul dans l'univers n'aurait aucun droit, mais seulement des obligations.“

„Quand on écoute du Bach ou une mélodie grégorienne, toutes les facultés de l'âme se tendent et se taisent, pour appréhender cette chose parfaitement belle, chacune à sa façon. L'intelligence entre autres : elle n'y trouve rien à affirmer et à nier, mais elle s'en nourrit.“

„La bonne volonté éclairée des hommes agissant en tant qu'individus est l'unique principe possible du progrès social.“

„Au niveau de l'ouvrier, les rapports établis entre les différents postes, les différentes fonctions, sont des rapports entre les choses et non entre les hommes. Les pièces circulent avec leurs fiches, l'indication du nom, de la forme, de la matière première; on pourrait presque croire que ce sont elles qui sont des personnes, et les ouvriers qui sont des pièces interchangeables. Elles ont un état civil; et quand il faut, comme c'est le cas dans quelques grandes usines, montrer en entrant une carte d'identité où l'on se trouve photographié avec un numéro sur la poitrine, comme un forçat, le contraste est un symbole poignant et qui fait mal.“


„On ne peut pardonner que ce que l'on peut punir.“

„Tu ne pourrais être née à une meilleure époque que celle-ci où on a tout perdu.“

„Un critérium du réel, c'est que c'est dur et rugueux. On y trouve des joies, non de l'agrément. Ce qui est agréable est rêverie.“

„L'homme est esclave pour autant qu'entre l'action et son effet, entre l'effort et l'œuvre, se trouve placée l'intervention de volontés étrangères.“

Auteurs similaires