Georges Clemenceau citations

Georges Clemenceau foto
12  0

Georges Clemenceau

Date de naissance: 28. septembre 1841
Date de décès: 24. novembre 1929

Publicité

Georges Benjamin Clemenceau, né le 28 septembre 1841 à Mouilleron-en-Pareds et mort le 24 novembre 1929 à Paris, est un homme d'État français, radical-socialiste, président du Conseil de 1906 à 1909, puis de 1917 à 1920.

Fils de médecin et médecin lui-même, il est maire du 18e arrondissement de Paris puis président du conseil municipal de Paris au début de la Troisième République, ainsi que député en 1871 et de 1876 à 1893, siégeant en tant que républicain radical. Défenseur de l'amnistie pour les Communards, et anticlérical, il prône la séparation des Églises et de l'État et s'oppose à la colonisation, faisant tomber le gouvernement Jules Ferry sur cette question. Fondateur du journal La Justice et de la Société des droits de l'homme et du citoyen, il travaille ensuite à L'Aurore et prend une part active dans la défense du capitaine Dreyfus. Il ne cessa de militer en faveur de la restitution de l'Alsace-Moselle, perdues à la suite de la défaite de 1871.

Élu en 1902 sénateur dans le département du Var, bien qu'il ait précédemment critiqué l'institution du Sénat et de la présidence de la République, il est nommé ministre de l'Intérieur en 1906. Se désignant lui-même comme le « premier flic de France », surnommé « le Tigre », il réprime les grèves et met fin à la querelle des inventaires. À la fin de l'année 1906, il devient président du Conseil, fonction qu'il occupe pendant près de trois ans et qu'il cumule avec celle de ministre de l'Intérieur. Retournant ensuite au Sénat, il fonde le journal L'Homme libre, rebaptisé L'Homme enchaîné après avoir essuyé la censure au début de la Première Guerre mondiale.

Le 16 novembre 1917, il est de nouveau nommé président du Conseil et forme un gouvernement consacré à la poursuite de la guerre. Partisan farouche d'une victoire totale sur l'Empire allemand, il mena une politique clairement offensive. Il négocie ensuite à la Conférence de paix de Paris et fait promulguer la loi des huit heures. Qualifié de « Père la Victoire » en raison de son action pendant la guerre, très populaire dans l'opinion publique, il renonce néanmoins à se présenter à l'élection présidentielle de janvier 1920 après avoir été mis en minorité lors du vote préparatoire du groupe républicain. Il quitte alors la tête du gouvernement et se retire de la vie politique.

Auteurs similaires

Philippe Tesson foto
Philippe Tesson3
journaliste français
Alphonse Peyrat foto
Alphonse Peyrat2
journaliste et un homme politique français
Zaharia Stancu foto
Zaharia Stancu
écrivain roumain
Jacques Bainville foto
Jacques Bainville30
critique littéraire, publiciste, journaliste, chroniqueur d…
Henri Wallon foto
Henri Wallon27
philosophe, psychologue, neuropsychiatre, pédagogue et homm…
Carlo Levi foto
Carlo Levi
peintre italien
André Ferrat2
personnalité politique française
Andreï Makine foto
Andreï Makine39
écrivain français

Citations Georges Clemenceau

Publicité
Publicité
Publicité

„America is far away and protected by the ocean, England could not be reached by Napoleon himself. You are sheltered, both of you; we are not.“

— Georges Clemenceau
Context: After expending the greatest effort, and suffering the greatest sacrifices in blood in all history, we must not compromise the results of our victory... if the League of Nations cannot buttress its orders with military sanctions we must find this sanction elsewhere... I beg you to understand my state of mind, just as I am trying to understand yours. America is far away and protected by the ocean, England could not be reached by Napoleon himself. You are sheltered, both of you; we are not. Speech at the Paris Peace Conference (27 March 1919), quoted in Anthony Adamthwaite, Grandeur and Misery: France's Bid for Power in Europe 1914-1940 (London: Arnold, 1995), p. 40.

„In the distance huge trees were still blazing, around us was a waste of ashes and of half-consumed boughs, and the falling rain seemed only to quicken the dying conflagration.“

— Georges Clemenceau
Context: In the distance huge trees were still blazing, around us was a waste of ashes and of half-consumed boughs, and the falling rain seemed only to quicken the dying conflagration. In some of the great green boles were fearful gaping wounds through which the sap was oozing, while some tall trees still stretched to heaven their triumphant crown of foliage above a trunk all charred that would never sprout again. The Brazilians contemplate spectacles such as this with a wholly indifferent eye, and, indeed, even with satisfaction, for they see in the ruin only a promise of future harvests. To me the scene possessed only the horror of a slaughter-house. [http://www.archive.org/details/southamericatoda011092mbp South America To-Day : A Study of Conditions, Social, Political, and Commercial in Argentina, Uruguay and Brazil (1911)] Ch. 14, Brazilian Coffee, p. 395

„To me the scene possessed only the horror of a slaughter-house.“

— Georges Clemenceau
Context: In the distance huge trees were still blazing, around us was a waste of ashes and of half-consumed boughs, and the falling rain seemed only to quicken the dying conflagration. In some of the great green boles were fearful gaping wounds through which the sap was oozing, while some tall trees still stretched to heaven their triumphant crown of foliage above a trunk all charred that would never sprout again. The Brazilians contemplate spectacles such as this with a wholly indifferent eye, and, indeed, even with satisfaction, for they see in the ruin only a promise of future harvests. To me the scene possessed only the horror of a slaughter-house. [http://www.archive.org/details/southamericatoda011092mbp South America To-Day : A Study of Conditions, Social, Political, and Commercial in Argentina, Uruguay and Brazil (1911)] Ch. 14, Brazilian Coffee, p. 395

„A man who waits to believe in action before acting is anything you like, but he’s not a man of action.“

— Georges Clemenceau
Context: A man who waits to believe in action before acting is anything you like, but he’s not a man of action. It is as if a tennis player before returning a ball stopped to think about his views of the physical and mental advantages of tennis. You must act as you breathe. Conversation with Jean Martet (18 December 1927), Ch. 11, p. 167.

Prochain
Anniversaires aujourd'hui
Alveda King
personnalité politique américaine 1951
Bernard Mano Julius Wasserstein
historien britannique 1948
Bill Mauldin foto
Bill Mauldin
1921 - 2003
Chaïm Perelman
philosophe et théoricien du droit belge 1912 - 1984
Un autre 72 ans aujourd'hui
Auteurs similaires
Philippe Tesson foto
Philippe Tesson3
journaliste français
Alphonse Peyrat foto
Alphonse Peyrat2
journaliste et un homme politique français
Zaharia Stancu foto
Zaharia Stancu
écrivain roumain
Jacques Bainville foto
Jacques Bainville30
critique littéraire, publiciste, journaliste, chroniqueur d…