„Partir. Mon coeur bruissait de générosités emphatiques. Partir... j'arriverais lisse et jeune dans ce pays mien et je dirais à ce pays dont le limon entre dans la composition de ma chair : «J'ai longtemps erré et je reviens vers la hideur désertées de vos plaies ».
Je viendrais à ce pays mien et je lui dirais : « Embrassez-moi sans crainte... Et si je ne sais que parler, c'est pour vous que je parlerais ».

Et je lui dirai encore :
« Ma bouche sera la bouche des malheurs qui n'ont point de bouche, ma voix, la liberté de celles qui s'affaissent au cachot du désespoir. »
Et venant je me dirais à moi même :
« Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse... »“

Aimé Césaire photo
Aimé Césaire32
poète et homme politique français 1913 - 2008
Publicité

Citations similaires

Aimé Césaire photo
Aimé Césaire photo
Publicité
Aimé Césaire photo
Patrick Rothfuss photo
Victor Hugo photo
André Gide photo

„Parce que ma bouche se tait, pensez-vous que mon coeur se repose?“

—  André Gide homme de lettres et romancier français 1869 - 1951

Publicité
Raymond Radiguet photo
Éric-Emmanuel Schmitt photo
Marguerite Yourcenar photo
Publicité
Henri Jeanson photo
Angela Merkel photo
Augustin d'Hippone photo
Gilbert Keith Chesterton photo
Prochain