Wilhelm Reich citations

Wilhelm Reichfoto

16  0

Wilhelm Reich

Date de naissance:24. mars 1897
Date de décès:3. novembre 1957

Wilhelm Reich est un médecin, psychiatre, psychanalyste et critique de la société autrichienne, né le 24 mars 1897 à Dobrzanica et mort en prison le 3 novembre 1957 à Lewisburg, Pennsylvanie, États-Unis.

Âgé de 22 ans lorsqu'il prend contact avec la psychanalyse, il est le plus jeune collaborateur intégré dans le cercle intime de Sigmund Freud à Vienne ; il est connu pour ses contributions à la sexologie et à la thérapie psychanalytique, son engagement en faveur de l'émancipation de la satisfaction sexuelle et ses recherches sur l'« énergie d'orgone ». Ses prises de positions relatives au fait social comme maintien de la névrose individuelle, l'ont ensuite éloigné du créateur de la psychanalyse et de l'Internationale Psychanalytique, en 1933.

Citations Wilhelm Reich








„En ce qui concerne, il y a coïncidence entre l'idéologie conjugale de la famille petite-bourgeoise et l'idée de famille en général, c'est-à-dire l'union monogamique définitive. Si misérables et désespérées, douloureuses et insupportables que soient la situation conjugale et la constellation familiale, les membres de la famille sont condamnés à les justifier, à l'intérieur de la famille et vis-à-vis de l'extérieur. La nécessité sociale de cette attitude conduit à masquer la misère et à idéaliser la famille et le mariage; elle engendre également la diffusion du sentimentalisme familial, avec ses clichés de "bonheur familial", de "foyer protecteur", du "havre de paix et de bonheur" que la famille est censée représenter pour les enfants. Le fait que dans notre société la situation est encore plus lamentable en dehors du mariage et de la famille, où la vie sexuelle perd absolument tout appui matériel, légal ou moral, est interprété à tort comme signifiant que l'institution familiale est. La méprise sur le véritable état des choses, ainsi que les slogans sentimentaux qui contribuent à créer l'atmosphère idéologique, sont psychologiquement indispensables, car ils permettent au psychisme de supporter l'intolérable situation familiale. C'est pourquoi le traitement des névroses, balayant les illusions et mettant à nu la vérité des situations, est susceptible de détruire les liens conjugaux et familiaux. (p. 134)“ The Sexual Revolution: Toward a Self-governing Character Structure













Auteurs similaires