Jean de La Fontaine citations

Jean de La Fontaine foto

6   0

Jean de La Fontaine

Date de naissance: 8. juillet 1621
Date de décès: 13. avril 1695

Jean de La Fontaine, né le 8 juillet 1621 à Château-Thierry et mort le 13 avril 1695 à Paris, est un poète français de grande renommée, principalement pour ses Fables et dans une moindre mesure pour ses contes. On lui doit également des poèmes divers, des pièces de théâtre et des livrets d'opéra qui confirment son ambition de moraliste.

Proche de Nicolas Fouquet, Jean de La Fontaine reste à l'écart de la cour royale mais fréquente les salons comme celui de Madame de La Sablière et malgré des oppositions, il est reçu à l'Académie française en 1684. Mêlé aux débats de l'époque, il se range dans le parti des Anciens dans la fameuse Querelle des Anciens et des Modernes.

C'est en effet en s'inspirant des fabulistes de l'Antiquité gréco-latine et en particulier d'Ésope, qu'il écrit les Fables qui font sa renommée. Le premier recueil qui correspond aux livres I à VI des éditions actuelles est publié en 1668, le deuxième en 1678, et le dernier est daté de 1694. Le brillant maniement des vers et la visée morale des textes, parfois plus complexes qu'il n'y paraît à la première lecture, ont déterminé le succès de cette œuvre à part et les Fables de La Fontaine sont toujours considérées comme un des plus grands chefs-d’œuvre de la littérature française. Le fabuliste a éclipsé le conteur d'autant que le souci moralisant a mis dans l’ombre les contes licencieux publiés entre 1665 et 1674.

Citations Jean de La Fontaine


„Rien ne sert de courir il faut partir à point“ The Fables of La Fontaine

„Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l'écoute :
Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute.“
Fables de La Fontaine


„L’avarice perd tout en voulant tout gagner.“

„Il est bon de parler, et meilleur de se taire.“

„La Cigale, ayant chanté
Tout l'Été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue.
Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau.
Elle alla crier famine
Chez la Fourmi sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu'à la saison nouvelle.
Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l'Oût, foi d'animal,
Intérêt et principal.
La Fourmi n'est pas prêteuse;
C'est là son moindre défaut.
« Que faisiez-vous au temps chaud?
Dit-elle à cette emprunteuse.
- Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
- Vous chantiez? j'en suis fort aise.
Eh bien! dansez maintenant. »“

„Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie. Le Renard s'en saisit, et dit : "Mon bon Monsieur, Apprenez que tout flatteur Vit aux dépens de celui qui l'écoute : Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute.“ La Fontaine - La Totale (illustré) - Toutes les Fables (Les fables de Lafontaine)

„Rare as is true love, true friendship is rarer.“

„A person often meets his destiny on the road he took to avoid it.“ Fables


„Everyone calls himself a friend, but only a fool relies on it: nothing is commoner than the name, nothing rarer than the thing.“

„Sadness flies away on the wings of time.“

„Everyone believes very easily whatever he fears or desires.“

„Beware, so long as you live, of judging men by their outward appearance.“


„Nothing weighs on us so heavily as a secret.“

„Patience and time do more than force and rage.“

„Friendship is the shadow of the evening, which increases with the setting sun of life.“

„To hell with pleasure that's haunted by fear.“

Auteurs similaires