Adolf Hitler citations

Adolf Hitler foto

53   0

Adolf Hitler

Date de naissance: 20. avril 1889
Date de décès: 30. avril 1945

Adolf Hitler , né le 20 avril 1889 à Braunau am Inn en Autriche-Hongrie et mort par suicide le 30 avril 1945 à Berlin, est un homme d'État, idéologue et dirigeant politique allemand. Fondateur et figure centrale du nazisme, il instaure en 1933 une dictature totalitaire en Allemagne désignée sous le nom de Troisième Reich.

Chef du Parti national-socialiste des travailleurs allemands et auteur de Mein Kampf, il devient chancelier le 30 janvier 1933. Hitler met très rapidement en place les premiers camps de concentration nazis, dans le cadre de la répression des opposants politiques . L'année suivante, après une violente opération d’élimination physique d’opposants et rivaux — connue sous le nom de nuit des Longs Couteaux — et la mort un mois après du vieux maréchal Hindenburg, alors président du Reich, il se fait aussitôt plébisciter — en août 1934 — comme chef de l'État, portant désormais le double titre de Führer et chancelier du Reich.

Une fois au pouvoir, il mène une politique pangermaniste, revanchiste et belliqueuse, fondée sur une idéologie antisémite, anti-slave et raciste ; l'expansionnisme de l'Allemagne nazie est l'élément déclencheur du volet européen de la Seconde Guerre mondiale, qui cause plusieurs dizaines de millions de victimes. Hitler est le principal responsable de crimes de guerre et crimes contre l'humanité, crimes dont la Shoah reste le plus marquant. L'Allemagne nazie connaît d'abord une période de victoires militaires et occupe la majeure partie de l'Europe, mais elle est ensuite repoussée sur tous les fronts, puis envahie par les Alliés, à l'Est et à l'Ouest. Hitler se donne la mort alors que Berlin est investie par les troupes soviétiques. Son régime devait durer « mille ans », il en aura duré douze et laissé l'Allemagne et une grande partie de l'Europe en ruines.

L’ampleur sans précédent des destructions, des pillages et des crimes de masse dont il est le responsable , tout comme le racisme radical singularisant sa doctrine et l'inhumanité exceptionnelle des traitements infligés à ses victimes lui ont valu d'être considéré de manière particulièrement négative par l'historiographie, par la mémoire collective et par la culture populaire en général. Son nom et sa personne font généralement figure de symboles répulsifs.

Citations Adolf Hitler








Adolf Hitler foto
Adolf Hitler53
homme d'État allemand né en Autriche 1889 – 1945
„L'allié italien nous a gênés presque partout. C'est ce qui nous a empêchés, en Afrique du Nord, par exemple, de faire une politique révolutionnaire [... ] Seuls, nous aurions pu émanciper les pays musulmans dominés par la France. Cela aurait eu un retentissement énorme en Égypte et dans le Proche-Orient asservis par les Anglais. D'avoir notre sort lié à celui des Italiens, cela rendait une telle politique impossible. Tout l'Islam vibrait à l'annonce de nos victoires. Les Égyptiens, les Irakiens et le Proche-Orient tout entier étaient prêts à se soulever. Que pouvions-nous faire pour les aider, pour les pousser même, comme c'eût été notre intérêt et notre devoir. La présence à nos côtés des Italiens nous paralysait, et elle créait un malaise chez nos amis de l'Islam, car ils voyaient en nous des complices, volontaires ou non, de leurs oppresseurs [... ] Le souvenir des barbares représailles exercées contre les Senoussis y est toujours vivant. Et d'autre part la ridicule prétention du Duce d'être considéré comme le "Glaive de l'Islam" entretient encore le long ricanement qu'elle suscita avant la guerre. Ce titre qui convient à Mahomet et à un grand conquérant comme Omar, Mussolini se l'était fait donner par quelques pauvres bougres, qu'il avait payés ou terrorisés. Il y avait une grande politique à faire à l'égard de l'Islam. C'est raté - comme tant d'autres choses que nous avons ratées par fidélité à l'alliance italienne! Les Italiens, sur ce théâtre d'opérations, nous ont donc empêchés de jouer l'une de nos meilleures cartes: qui consistait à émanciper tous les protégés français et à soulever les pays opprimés par les Britanniques. Cette politique aurait suscité l'enthousiasme dans tout l'Islam. C'est en effet une particularité du monde musulman que ce qui touche les uns, en bien ou en mal, y est ressenti par tous les autres, des rives de l'Atlantique à celles du Pacifique.“













Auteurs similaires