„Elle veut qu’en toute chose la femme s’enveloppe de modestie et se voile de pudeur : « Heureuse qui n’a jamais trouvé de plaisir que dans des mouvements raisonnables : c’est le moyen de s’amuser toute sa vie! » Elle ne croit point que les passions soient dans la nature de l’homme, encore moins qu’elles contribuent à son bonheur. « On ne cesse de répéter que les hommes ont besoin de passions pour être heureux; cela me rappelle ces planches de plantes de fraxinelles auxquelles on met le feu deux fois par semaine pour les faire croître; ce n’est pas ainsi que l’on cultive les rosiers et les lis. » Elle le déclare enfin : toute cette métaphysique de sentiment, inventée pour justifier les dérèglements de l’âme, est malsaine. « Les Français traitent les femmes comme les Égyptiens faisaient leurs légumes : ils les adorent. » Ce dont elles ont besoin, c’est qu’on les respecte.“

— Suzanne Curchod

Publicité

Citations similaires

Mustafa Kemal Atatürk foto
Gilles Deleuze foto
Publicité
Aldo Leopold foto
Jacques Cazotte foto
Madeleine Pelletier foto
Yasmina Khadra foto
Martin Luther foto
Nicolas de Condorcet foto
Publicité
Jean Chrysostome foto
Chinua Achebe foto
Jean de La Fontaine foto
Abd el-Kader foto
Publicité
Tariq Ramadan foto
Jean-Marie Pelt foto
Yasmina Khadra foto
Yasmina Khadra foto
Prochain