„Elle veut qu’en toute chose la femme s’enveloppe de modestie et se voile de pudeur : « Heureuse qui n’a jamais trouvé de plaisir que dans des mouvements raisonnables : c’est le moyen de s’amuser toute sa vie! » Elle ne croit point que les passions soient dans la nature de l’homme, encore moins qu’elles contribuent à son bonheur. « On ne cesse de répéter que les hommes ont besoin de passions pour être heureux; cela me rappelle ces planches de plantes de fraxinelles auxquelles on met le feu deux fois par semaine pour les faire croître; ce n’est pas ainsi que l’on cultive les rosiers et les lis. » Elle le déclare enfin : toute cette métaphysique de sentiment, inventée pour justifier les dérèglements de l’âme, est malsaine. « Les Français traitent les femmes comme les Égyptiens faisaient leurs légumes : ils les adorent. » Ce dont elles ont besoin, c’est qu’on les respecte.“

Publicité

Citations similaires

Octave Gréard photo
François de La Rochefoucauld photo
Publicité
Romain Gary photo
Wilhelm Liebknecht photo
Alphonse Karr photo
Léon Trotsky photo
Augustin d'Hippone photo
Jean-Jacques Rousseau photo
Publicité
 Boccace photo
Noam Chomsky photo
Claude-Adrien Helvétius photo
Alphonse Karr photo
Publicité
Honoré de Balzac photo
Francesco Mario Pagano photo
Honoré de Balzac photo

„Nous [les hommes] valons moins que vous [les femmes].“

—  Honoré de Balzac romancier, critique littéraire, essayiste, journaliste et écrivain français 1799 - 1850

 Voltaire photo
Prochain