Barack Obama citations

Barack Obama photo
7   0

Barack Obama

Date de naissance: 4. août 1961

Publicité

Barack Hussein Obama II, né le 4 août 1961 à Honolulu , est un homme d'État américain. Il est le 44e président des États-Unis, en fonction du 20 janvier 2009 au 20 janvier 2017.

Fils d'un Kényan noir et d'une Américaine blanche du Kansas de souche irlandaise, il est élevé durant plusieurs années en Indonésie. Diplômé de l'université Columbia de New York et de la faculté de droit de Harvard, il est, en 1990, le premier Afro-Américain à présider la prestigieuse Harvard Law Review. Après avoir été travailleur social dans les quartiers sud de Chicago durant les années 1980, puis avocat en droit civil à sa sortie de Harvard, il enseigne le droit constitutionnel à l'université de Chicago de 1992 à 2004.

Marié à Michelle Robinson en 1992, Barack Obama entre en politique quatre ans plus tard : il est élu au Sénat de l'Illinois, où il effectue trois mandats, de 1997 à 2004. Il s'oppose à la Guerre d'Irak lancée par George W. Bush et se fait connaître au niveau national par le discours qu'il prononce en juillet 2004 lors de la Convention nationale démocrate qui désigne John Kerry comme candidat à la présidence. Après avoir échoué à obtenir l'investiture du Parti démocrate pour la Chambre des représentants en 2000, il est élu au Sénat fédéral en novembre 2004. Il se présente ensuite aux primaires présidentielles démocrates face à Hillary Clinton ; devancé en nombre de voix, il l'emporte avec une légère avance en termes de grands électeurs et devient ainsi le candidat du parti.

Après avoir obtenu 52,9 % des voix et 365 grands électeurs à l'élection présidentielle du 4 novembre 2008 contre le républicain John McCain, Barack Obama entre en fonction le 20 janvier 2009. Il est le premier homme noir à accéder à la présidence des États-Unis. Son parcours a suscité chez les électeurs comme dans les médias du monde entier un grand intérêt. Sa présidence intervient dans un contexte de guerre en Irak, de guerre en Afghanistan, de crise au Moyen-Orient, d'importante récession de l'économie américaine et de crise financière et économique mondiale. Le 9 octobre 2009, il reçoit le prix Nobel de la paix.

Durant son premier mandat, Barack Obama promulgue un plan de relance économique, met en place le renouvellement d'autorisation des assurances-chômages et les créations d'emplois, celle sur la protection des patients et des soins abordables ainsi qu'une réforme de la régulation financière en 2010. Dans le domaine de la politique étrangère, il retire progressivement les troupes américaines d'Irak, augmente celles présentes en Afghanistan et signe un traité de contrôle des armements avec la Russie. Il commande également l'opération qui aboutit à la mort d'Oussama ben Laden. En 2016, il qualifiera sa décision d'intervenir militairement en Libye de « pire erreur » de sa présidence. Candidat à sa réélection lors de l'élection présidentielle de 2012, il est opposé au républicain Mitt Romney, qu'il bat le 6 novembre 2012, remportant 332 voix du collège électoral et 51 % des suffrages au niveau national.

Durant son second mandat Barack Obama tente de promouvoir un contrôle accru des armes à feu, pousse à une meilleure intégration des LGBT et à la reconnaissance constitutionnelle réussie du mariage entre personnes du même sexe. En politique extérieure, il ordonne une intervention militaire en Irak et en Syrie contre l'État islamique, achève le processus de retrait des forces américaines d'Afghanistan. Il ratifie par ailleurs l'accord de Paris sur le climat, parvient à un accord sur le nucléaire iranien et normalise les relations américaines avec Cuba. Ses derniers mois de présidence sont marqués par une popularité en hausse, avec une majorité d'opinions favorables au niveau national. Le républicain Donald Trump lui succède après avoir emporté l'élection présidentielle de 2016 face à la candidate du Parti démocrate, Hillary Clinton, soutenue par Barack Obama.

Auteurs similaires

Harry Crews photo
Harry Crews39
écrivain américain
George Carlin photo
George Carlin28
humoriste américain
Walter M. Miller photo
Walter M. Miller9
écrivain américain
Joseph Kabila photo
Joseph Kabila2
président de la République démocratique du Congo depuis 2001
Vladimir Poutine photo
Vladimir Poutine9
personnalité politique russe
Thomas Sankara photo
Thomas Sankara3
président du Burkina-Faso

Citations Barack Obama

Publicité
Publicité

„Much of the debate in Washington has put forward a false choice when it comes to Libya.“

—  Barack Obama
Context: Much of the debate in Washington has put forward a false choice when it comes to Libya. On the one hand, some question why America should intervene at all — even in limited ways — in this distant land. They argue that there are many places in the world where innocent civilians face brutal violence at the hands of their government, and America should not be expected to police the world, particularly when we have so many pressing needs here at home. It’s true that America cannot use our military wherever repression occurs. And given the costs and risks of intervention, we must always measure our interests against the need for action. But that cannot be an argument for never acting on behalf of what’s right. In this particular country — Libya — at this particular moment, we were faced with the prospect of violence on a horrific scale. We had a unique ability to stop that violence: an international mandate for action, a broad coalition prepared to join us, the support of Arab countries, and a plea for help from the Libyan people themselves. We also had the ability to stop Qaddafi’s forces in their tracks without putting American troops on the ground. To brush aside America’s responsibility as a leader and — more profoundly — our responsibilities to our fellow human beings under such circumstances would have been a betrayal of who we are. Some nations may be able to turn a blind eye to atrocities in other countries. The United States of America is different. And as President, I refused to wait for the images of slaughter and mass graves before taking action.

„No nation is immune, and every nation has a responsibility to do its part.“

—  Barack Obama
Context: As we develop, as we focus on our econ, we cannot forget the need to lead on the global fight against climate change. [... ] Here in the Asia Pacific, nobody has more at stake when it comes to thinking about and then acting on climate change. Here, a climate that increases in temperature will mean more extreme and frequent storms, more flooding, rising seas that submerge Pacific islands. Here in Australia, it means longer droughts, more wildfires. The incredible natural glory of the Great Barrier Reef is threated. Worldwide, this past summer was the hottest on record. No nation is immune, and every nation has a responsibility to do its part. [... ] We are mindful of the great work that still has to be done on this issue. But let me say, particularly again to the young people here: Combating climate change cannot be the work of governments alone. Citizens, especially the next generation, you have to keep raising your voices, because you deserve to live your lives in a world that is cleaner and that is healthier and that is sustainable. But that is not going to happen unless you are heard. It is in the nature of things, it is in the nature of the world that those of us who start getting gray hair are a little set in our ways, that interests are entrenched -- not because people are bad people, it’s just that’s how we’ve been doing things. And we make investments, and companies start depending on certain energy sources, and change is uncomfortable and difficult. And that’s why it’s so important for the next generation to be able to step and say, no, it doesn’t have to be this way. You have the power to imagine a new future in a way that some of the older folks don’t always have.

„That's irresponsible. It's unpatriotic.“

—  Barack Obama
Context: The problem is, is that the way Bush has done it over the last eight years is to take out a credit card from the Bank of China in the name of our children, driving up our national debt from $5 trillion for the first 42 presidents -- #43 added $4 trillion by his lonesome, so that we now have over $9 trillion of debt that we are going to have to pay back — $30,000 for every man, woman and child. That's irresponsible. It's unpatriotic. (July 3, 2008): Obama says adding $4 trillion to debt is unpatriotic http://www.youtube.com/watch?v=zUPZJDBJI84

Publicité

„Change will not come if we wait for some other person or if we wait for some other time. We are the ones we've been waiting for. We are the change that we seek.“

—  Barack Obama
Senator Barack Obama’s speech to supporters after the Feb. 5 2018 nominating contests, as provided by Federal News Service and released in the New York Times (5 February 2008) https://www.nytimes.com/2008/02/05/us/politics/05text-obama.html

Help us translate English quotes

Discover interesting quotes and translate them.

Start translating
Anniversaires aujourd'hui
Hannah Arendt photo
Hannah Arendt27
philosophe américaine d'origine allemande 1906 - 1975
Enzo Traverso photo
Enzo Traverso14
historien italien 1957
Thom Jones photo
Thom Jones
1945 - 2016
Edith Evans photo
Edith Evans
actrice britannique 1888 - 1976
Un autre 69 ans aujourd'hui
Auteurs similaires
Harry Crews photo
Harry Crews39
écrivain américain
George Carlin photo
George Carlin28
humoriste américain
Walter M. Miller photo
Walter M. Miller9
écrivain américain