Barack Obama citations

Barack Obama photo
7  0

Barack Obama

Date de naissance: 4. août 1961

Publicité

Barack Hussein Obama II, né le 4 août 1961 à Honolulu , est un homme d'État américain. Il est le 44e président des États-Unis, en fonction du 20 janvier 2009 au 20 janvier 2017.

Fils d'un Kényan noir et d'une Américaine blanche du Kansas de souche irlandaise, il est élevé durant plusieurs années en Indonésie. Diplômé de l'université Columbia de New York et de la faculté de droit de Harvard, il est, en 1990, le premier Afro-Américain à présider la prestigieuse Harvard Law Review. Après avoir été travailleur social dans les quartiers sud de Chicago durant les années 1980, puis avocat en droit civil à sa sortie de Harvard, il enseigne le droit constitutionnel à l'université de Chicago de 1992 à 2004.

Marié à Michelle Robinson en 1992, Barack Obama entre en politique quatre ans plus tard : il est élu au Sénat de l'Illinois, où il effectue trois mandats, de 1997 à 2004. Il s'oppose à la Guerre d'Irak lancée par George W. Bush et se fait connaître au niveau national par le discours qu'il prononce en juillet 2004 lors de la Convention nationale démocrate qui désigne John Kerry comme candidat à la présidence. Après avoir échoué à obtenir l'investiture du Parti démocrate pour la Chambre des représentants en 2000, il est élu au Sénat fédéral en novembre 2004. Il se présente ensuite aux primaires présidentielles démocrates face à Hillary Clinton ; devancé en nombre de voix, il l'emporte avec une légère avance en termes de grands électeurs et devient ainsi le candidat du parti.

Après avoir obtenu 52,9 % des voix et 365 grands électeurs à l'élection présidentielle du 4 novembre 2008 contre le républicain John McCain, Barack Obama entre en fonction le 20 janvier 2009. Il est le premier homme noir à accéder à la présidence des États-Unis. Son parcours a suscité chez les électeurs comme dans les médias du monde entier un grand intérêt. Sa présidence intervient dans un contexte de guerre en Irak, de guerre en Afghanistan, de crise au Moyen-Orient, d'importante récession de l'économie américaine et de crise financière et économique mondiale. Le 9 octobre 2009, il reçoit le prix Nobel de la paix.

Durant son premier mandat, Barack Obama promulgue un plan de relance économique, met en place le renouvellement d'autorisation des assurances-chômages et les créations d'emplois, celle sur la protection des patients et des soins abordables ainsi qu'une réforme de la régulation financière en 2010. Dans le domaine de la politique étrangère, il retire progressivement les troupes américaines d'Irak, augmente celles présentes en Afghanistan et signe un traité de contrôle des armements avec la Russie. Il commande également l'opération qui aboutit à la mort d'Oussama ben Laden. En 2016, il qualifiera sa décision d'intervenir militairement en Libye de « pire erreur » de sa présidence. Candidat à sa réélection lors de l'élection présidentielle de 2012, il est opposé au républicain Mitt Romney, qu'il bat le 6 novembre 2012, remportant 332 voix du collège électoral et 51 % des suffrages au niveau national.

Durant son second mandat Barack Obama tente de promouvoir un contrôle accru des armes à feu, pousse à une meilleure intégration des LGBT et à la reconnaissance constitutionnelle réussie du mariage entre personnes du même sexe. En politique extérieure, il ordonne une intervention militaire en Irak et en Syrie contre l'État islamique, achève le processus de retrait des forces américaines d'Afghanistan. Il ratifie par ailleurs l'accord de Paris sur le climat, parvient à un accord sur le nucléaire iranien et normalise les relations américaines avec Cuba. Ses derniers mois de présidence sont marqués par une popularité en hausse, avec une majorité d'opinions favorables au niveau national. Le républicain Donald Trump lui succède après avoir emporté l'élection présidentielle de 2016 face à la candidate du Parti démocrate, Hillary Clinton, soutenue par Barack Obama.

Auteurs similaires

Michelle Obama photo
Michelle Obama
avocate et 46e Première dame des États-Unis
Dan Quayle photo
Dan Quayle
vice-président des États-Unis de 1989 à 1993
Abraham Lincoln photo
Abraham Lincoln3
16e président des États-Unis
James Abram Garfield photo
James Abram Garfield
président des États-Unis en 1881
William Henry Harrison photo
William Henry Harrison
président des États-Unis en 1841
Donald Trump photo
Donald Trump4
45e président des États-Unis
Ronald Reagan photo
Ronald Reagan8
40e président des États-Unis
John Fitzgerald Kennedy photo
John Fitzgerald Kennedy1
35e président des États-Unis
John Adams photo
John Adams
deuxième président des États-Unis
Millard Fillmore photo
Millard Fillmore
treizième président des États-Unis

Citations Barack Obama

Publicité
Publicité

„Change will not come if we wait for some other person or if we wait for some other time. We are the ones we've been waiting for. We are the change that we seek.“

— Barack Obama
Senator Barack Obama’s speech to supporters after the Feb. 5 2018 nominating contests, as provided by Federal News Service and released in the New York Times (5 February 2008) https://www.nytimes.com/2008/02/05/us/politics/05text-obama.html

Publicité

„The commitments we make to each other“

— Barack Obama
Context: We do not believe that in this country freedom is reserved for the lucky, or happiness for the few. We recognize that no matter how responsibly we live our lives, any one of us at any time may face a job loss, or a sudden illness, or a home swept away in a terrible storm. The commitments we make to each other through Medicare and Medicaid and Social Security, these things do not sap our initiative, they strengthen us. They do not make us a nation of takers; they free us to take the risks that make this country great.

„And so abolitionists and freedmen and women and radical Republicans kept cajoling and kept rabble-rousing, and within a few years of the war’s end at Appomattox, we passed two more amendments guaranteeing voting rights, birthright citizenship, equal protection under the law.“

— Barack Obama
Context: At its heart, the question of slavery was never simply about civil rights. It was about the meaning of America, the kind of country we wanted to be –- whether this nation might fulfill the call of its birth: “We hold these truths to be self-evident, that all men are created equal, that they are endowed by their Creator with certain unalienable rights,” that among those are life and liberty and the pursuit of happiness. President Lincoln understood that if we were ever to fully realize that founding promise, it meant not just signing an Emancipation Proclamation, not just winning a war. It meant making the most powerful collective statement we can in our democracy: etching our values into our Constitution. He called it “a King’s cure for all the evils.” A hundred and fifty years proved the cure to be necessary but not sufficient. Progress proved halting, too often deferred. Newly freed slaves may have been liberated by the letter of the law, but their daily lives told another tale. They couldn’t vote. They couldn’t fill most occupations. They couldn’t protect themselves or their families from indignity or from violence. And so abolitionists and freedmen and women and radical Republicans kept cajoling and kept rabble-rousing, and within a few years of the war’s end at Appomattox, we passed two more amendments guaranteeing voting rights, birthright citizenship, equal protection under the law.

„These aspirations are bigger than anything that drives us apart.“

— Barack Obama
Context: I know my country has not perfected itself. At times, we've struggled to keep the promise of liberty and equality for all of our people. We've made our share of mistakes, and there are times when our actions around the world have not lived up to our best intentions. But I also know how much I love America. I know that for more than two centuries, we have strived - at great cost and great sacrifice - to form a more perfect union; to seek, with other nations, a more hopeful world. Our allegiance has never been to any particular tribe or kingdom - indeed, every language is spoken in our country; every culture has left its imprint on ours; every point of view is expressed in our public squares. What has always united us - what has always driven our people; what drew my father to America's shores - is a set of ideals that speak to aspirations shared by all people: that we can live free from fear and free from want; that we can speak our minds and assemble with whomever we choose and worship as we please. These are the aspirations that joined the fates of all nations in this city. These aspirations are bigger than anything that drives us apart.

Prochain
Anniversaires aujourd'hui
Jan de Hartog photo
Jan de Hartog
romancier néerlandais 1914 - 2002
Colin Tudge
écrivain britannique 1943
Emilio Gino Segrè photo
Emilio Gino Segrè
physicien italien 1905 - 1989
Karl Hess photo
Karl Hess
journaliste américain 1923 - 1994
Un autre 69 ans aujourd'hui
Auteurs similaires
Michelle Obama photo
Michelle Obama
avocate et 46e Première dame des États-Unis
Dan Quayle photo
Dan Quayle
vice-président des États-Unis de 1989 à 1993
Abraham Lincoln photo
Abraham Lincoln3
16e président des États-Unis
James Abram Garfield photo
James Abram Garfield
président des États-Unis en 1881
William Henry Harrison photo
William Henry Harrison
président des États-Unis en 1841