„Il est essentiel de garder à l'esprit, conforme aux propositions freudiennes essentielles, une distinction clinique simple entre la psychose à l'état natif et la psychose en état d'organisation. L'état natif, cliniquement primordial, nous le décrirons comme un processus paranoïde; il n'est jamais durable; il est pétri d'angoisse; le moi s'y trouve à vif et mis à nu; les investissements se liquidifient : on pourrait par image parler de psychose liquide (après la blanche et la froide, voici donc la psychose liquide). Tout autre est l'organisation de long cours, aménagée soit pour éviter ces éclipses bouleversantes, comme maintes personnalités en marge de la psychose (et différentes des cas limites étudiés par Bergeret, 1970, 1976), soit encore, comme les schizophrénies, à partir de ces expériences.“

Publicité

Citations similaires

Simone de Beauvoir photo
Publicité
Paulo Coelho photo
Publicité
Publicité
Claude Bernard photo
Michel Foucault photo
Henri Lefebvre photo
Ronald Reagan photo
Prochain