„L’étude de la langue était une de ses études favorites. Elle lisait la plume à la main, analysant les tours, les constructions, les mots; elle s’était amusée à corriger certaines pages de l’ Émile; elle s’exerçait à extraire chez Diderot les parcelles d’or du limon; le plus grand nombre de ses entretiens avec Buffon roulent sur des questions de grammaire ou de rhétorique. Ce qu’elle cherchait à saisir dans la phrase, ce n’était pas seulement la justesse de l’expression et le mouvement de l’idée; c’était, avec le génie propre à chaque auteur, le génie même de l’idiome. La simplicité, la clarté, le charme, telles étaient les qualités qui lui semblaient caractériser entre toutes l’esprit français, et elle déclarait en trouver la marque par excellence dans ces trois livres : les Lettres de Mme de Sévigné, les Mémoires de Grammont et les Fables de La Fontaine.“

Publicité

Citations similaires

Octave Gréard photo
Franz Kafka photo
Publicité
Octave Gréard photo
Paul Véronèse photo
Marie de Sévigné photo
Jean-Claude Rodet photo
Comte de Lautréamont photo
Amélie Nothomb photo

„Le propre des grands livres est que chaque lecteur en est l’auteur.“

—  Amélie Nothomb écrivaine belge, d'expression française 1966
Mercure

Publicité
Pascal Décaillet photo
Jean-Claude Rodet photo
Alphonse de Lamartine photo

„Le monde est un livre dont chaque pas nous ouvre une page.“

—  Alphonse de Lamartine poète, écrivain et homme politique français 1790 - 1869

Publicité
Xavier Forneret photo
Honoré de Balzac photo
Comte de Lautréamont photo
Prochain