„Et il me raconta qu'une fois on avait attrapé mon frère au moment où il s'introduisait dans une maison de La Perla. Un flic qui passait par là tira son revolver et lui dit en le menaçant : « En route pour le commissariat, à cinq mètres devant moi, ou je te descends, espèce de voleur! » Mon frère, avec un culot monstre, éclata de rire et lui dit : « T'as pas bu, des fois? J'entre ici pour me pieuter avec la cuisinière. Si tu veux t'en assurer, t'as qu'à mettre la main dans ma poche, et tu verras. » Le flic hésita un bon moment, mais la curiosité fut plus forte et il s'approcha. Il lui mit le revolver sur l'œil et tout en fouillant dans sa poche il lui disait : « Si tu bouges d'un millimètre, je te crève l'œil. Tu en meurs ou tu restes borgne, alors du calme. » Quand il retira la main il tenait une liasse de billets. Mon frère rit et lui dit : « Tu es un cholo et moi de même, nous sommes frères. Garde cet argent et laisse-moi filer. Je viendrai voir la cuisinière une autre fois. »“

— Mario Vargas Llosa

Mario Vargas Llosa foto
Mario Vargas Llosa14
écrivain péruvien et espagnol, auteur de romans et d'essais… 1936
Publicité

Citations similaires

Yasmina Khadra foto
Souleymane Cissé foto
Publicité
Tupac Shakur foto
Roald Dahl foto
Benoît Hamon foto
Nancy Huston foto
Publicité
Tupac Shakur foto
Publicité
Aimé Césaire foto
Alan Turing foto
Winston Churchill foto
Mustafa Kemal Atatürk foto
Prochain