Jack London citations

Jack London photo
11   0

Jack London

Date de naissance: 12. janvier 1876
Date de décès: 22. novembre 1916

Publicité

Jack London, né John Griffith Chaney le 12 janvier 1876 à San Francisco et mort le 22 novembre 1916 à Glen Ellen, Californie,,,,, est un écrivain américain dont les thèmes de prédilection sont l'aventure et la nature sauvage.

Il a écrit L'Appel de la forêt et plus de cinquante autres nouvelles et romans connus. Il tire aussi de ses lectures et de sa propre vie de misère l’inspiration pour de nombreux ouvrages très engagés et à coloration socialiste, bien que cet aspect-là de son œuvre soit généralement négligé. Il a été l'un des premiers Américains à faire fortune dans la littérature.

Auteurs similaires

Andrew Coburn photo
Andrew Coburn44
écrivain américain
Chinua Achebe photo
Chinua Achebe2
Écrivain nigérian
Harry Crews40
écrivain américain
Walter M. Miller9
écrivain américain
Jacques Cazotte photo
Jacques Cazotte6
écrivain français
Edmond Jabès photo
Edmond Jabès19
écrivain et poète français
Erich Maria Remarque photo
Erich Maria Remarque6
écrivain allemand
Yasmina Khadra photo
Yasmina Khadra118
écrivain algérien
 Plaute photo
Plaute23
poète comique, acteur, chef de troupe théâtrale et auteur d…
Jean de La Bruyère photo
Jean de La Bruyère50
écrivain et moraliste français

Citations Jack London

Publicité
Publicité

„- Vous fomentez la haine de classes, dis-je à Ernest. Je trouve que c'est une erreur et un crime de faire appel à tout ce qu'il y a d'étroit et de brutal dans la classe ouvrière. La haine de classes est antisociale, et il me semble antisociale.
- je plaide non coupable, répondit-il. Il n'y a de haine de classe ni dans la lettre ni dans l'esprit d'aucune de mes œuvres.
Oh! m'écriai-je d'un air de reproche.
Je saisi son livre et l'ouvris.
Il buvait son thé, tranquille et souriant, pendant que je le feuilletais.
- Page 132 - je lus à haute voix : "Ainsi la lutte des classes se produit, au stade actuel du développement social, entre la classe qui paie des salaires et les classes qui en reçoivent."
Je le regardai d'un air triomphant.
- Il n'est pas question de haine de classes là-dedans, me dit-il en souriant.
- Mais vous dites "lutte des class"
- Ce n'est pas du tout la même chose. Et, croyez-moi, nous ne fomentons pas la haine. Nous disons que la lutte de classes est une loi du développement social. Nous n'en sommes pas responsables. ce n'est pas nous qui la faisons. Nous nous contentons de l'expliquer, comme Newton expliquant la gravitation. Nous analysons la nature du conflit d'intérêts qui produit la lutte de classes.
- Mais, il ne devrait pas y avoir de conflit d'intérêts, m'écriai-je.
- Je suis tout à fait de votre avis, répondit-il. Et, c'est précisément l'abolition de ce conflit d'intérêts que nous essayons de provoquer, nous autres socialistes. Pardon, laissez-moi vous lire un autre passage - il prit le livre et tourna quelque feuillets. Page 126 : "Le cycle des luttes des classes, qui a commencé avec la dissolution du communisme primitif de la tribu et de la naissance de la propriété individuelle, se terminera avec la suppression de l'appropriation individuelle des moyens d'existence sociale".“

—  Jack London

„Don't loaf and invite inspiration; light out after it with a club.“

—  Jack London
Context: Don't loaf and invite inspiration; light out after it with a club, and if you don't get it you will nonetheless get something that looks remarkably like it. Context: Fiction pays best of all and when it is of fair quality is more easily sold. A good joke will sell quicker than a good poem, and, measured in sweat and blood, will bring better remuneration. Avoid the unhappy ending, the harsh, the brutal, the tragic, the horrible - if you care to see in print things you write. (In this connection don't do as I do, but do as I say.) Humour is the hardest to write, easiest to sell, and best rewarded... Don't write too much. Concentrate your sweat on one story, rather than dissipate it over a dozen. Don't loaf and invite inspiration; light out after it with a club, and if you don't get it you will nonetheless get something that looks remarkably like it. "Getting into Print", first published in 1903 in The Editor magazine

Publicité

„I would rather be a superb meteor, every atom of me in magnificent glow, than a sleepy and permanent planet.“

—  Jack London
Context: I would rather be ashes than dust! I would rather that my spark should burn out in a brilliant blaze than it should be stifled by dry-rot. I would rather be a superb meteor, every atom of me in magnificent glow, than a sleepy and permanent planet. The proper function of man is to live, not to exist. I shall not waste my days in trying to prolong them. I shall use my time. The Bulletin, San Francisco, California, December 2, 1916, part 2, p. 1. Also included in Jack London’s Tales of Adventure, ed. Irving Shepard, Introduction, p. vii (1956)

Prochain
Anniversaires aujourd'hui
Jean-Claude Guillebaud photo
Jean-Claude Guillebaud1
écrivain, essayiste, conférencier et journaliste français 1944
Ricky Williams photo
Ricky Williams
joueur de football américain 1977
Niki de Saint Phalle photo
Niki de Saint Phalle
plasticiennne, peintre et sculpteur français 1936 - 2002
Katherine Dunham photo
Katherine Dunham
danseuse, chorégraphe et anthropologue, créatrice du Ballet… 1909 - 2006
Un autre 65 ans aujourd'hui
Auteurs similaires
Andrew Coburn photo
Andrew Coburn44
écrivain américain
Chinua Achebe photo
Chinua Achebe2
Écrivain nigérian
Harry Crews40
écrivain américain
Walter M. Miller9
écrivain américain
Jacques Cazotte photo
Jacques Cazotte6
écrivain français